[Fachopédia] Création de l’institut Iliade

Hommage à Dominique Venner

En hommage à Dominique Venner a été créé l’institut Iliade “Institut pour la longue mémoire européenne” présenté comme il suit par ses fondateurs :

A la veille du 21 juin 2014, au sommet du Mont Olympe, a été fondé l’Institut ILIADE pour la longue mémoire européenne.

Souhaité par Dominique Venner, cet Institut a pour vocation de transmettre les traditions de la civilisation européenne et de former à sa connaissance et à son histoire.

Son président est Philippe Conrad.

L’Institut accompagnera tous ceux qui refusent le grand effacement, matrice du grand remplacement.

Quand l’esprit se souvient, le peuple se maintient !

 

 

Tout droit dans l’héritage du G.R.E.C.E, cet institut est promu dans la fachosphère par Javier Portella, vraisemblablement un de ses fondateurs.

La liste des participants et la teneur de l’hommage à Dominique Venner du 5 juin 2013 pré-figurait un peu la création de cet institut. On y trouvait Bernard Lugan, Philippe Conrad, Jean Yves Le Gallou, Henry de Lesquen, Guillaume de Tanouärn, Gianluca Iannone, Alain de Benoist et donc Javier Portella. Jean Yves Le Gallou se revendique co-fondateur sur son site perso.

Javier Ruiz Portella

Javier Ruiz Portella

Le CV de Philippe Conrad est sur le site de “géopolitique” d’Aymeric Chauprade.

L’association loi 1901 correspondante a été déposée le 18 juillet 2014 domiciliée à 16 rue Dupetit Thouars 49000 Angers, les mentions légales du site renvoie à une boite postale sur Angers BP 75225.

Pour l’instant, Javier Portella laisse juste entendre que l’institut recherche des donateurs. Des formations et conférences devraient débuter en 2015.

 A côté de cycles de formation, de réunions que nous organiserons ou conseillerons à nos amis au regard de leur intérêt, et de commissions de travail interne sur des sujets particuliers, comme l’éducation, nous proposerons un site Internet qui sera à la fois une plateforme de diffusion, de relais des meilleures initiatives, et un centre de ressources où seront notamment mis en ligne une « bibliothèque idéale », un recueil de citations choisies, des suggestions de parcours « clé en mains » sur les hauts lieux de la culture et de la mémoire européennes… Le chantier est vaste ! Nous tablons sur un lancement de ce site Internet, comme du premier cycle de formation, au début de l’année 2015.

[Marseille] Le Mouvement Populaire-Nouvelle Aurore (MPNA) en justice

Un nouveau groupuscule fascisant directement inspiré du parti nazi grec Aube Dorée est apparu au début de l’été 2014 le Mouvement Populaire-Nouvelle Aurore (MPNA).

Vraisemblablement créé à Marseille, il tente d’essaimer via le net à l’aide d’un site regroupant des pages facebook régionales.

La page facebook principale est venue la première le 30/06/2014 puis le site le 18/08/2014. Cela correspond avec la date de la première sortie publique.

Leur seule action en date est une vidéo où on peut les voir souiller un monument de la résistance. Elle est relatée par la presse locale, voir l’extrait ci-dessous.

Leur militantisme virtuel ne passe pas inaperçu :”Propos antisémites à Béziers et La Grande-Motte : cinq jeunes interpellés“.

La poignée d’individus concernés revendique sur son site avoir tissé des liens avec d’autres groupes nationalistes radicaux. En toute vraisemblance, ils se content de tenter de participer à des évènements du milieu et ont sans doute été approchés par benedetti qui ne cracherait pas sur des bras en renfort sur Marseille.

Deux Marseillais de 42 et 30 ans sont convoqués le 9 janvier devant le tribunal correctionnel de Marseille pour répondre de la profanation d’une stèle érigée à la mémoire des résistants du groupe Missak Manouchian, perpétrée début septembre.

Arrêtés le 16 décembre et placés en garde à vue, ces deux hommes sont définis comme des « sympathisants d’extrême droite » par le parquet de Marseille. Ils ont été présentés au juge le 17 décembre, qui leur a délivré une convocation par procès verbal pour « violation de monument édifié à la mémoire des morts ». Un délit passible d’une peine d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

Un troisième homme de 18 ans a également été placé en garde à vue avant d’être relâché sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui.

La profanation de la stèle avait été revendiquée par le groupuscule Mouvement Populaire-Nouvelle Aurore (MPNA). Une vidéo, toujours visible sur Internet, montre un groupe d’une dizaine de personnes, jeunes pour la plupart et portant un tee-shirt blanc à l’effigie du MPNA, réunis dans une mise en scène paramilitaire autour de la stèle, sur une petite place située près du Vieux-Port à Marseille.

Dans ce film de 6 minutes, les participants, dont les visages ont été floutés, qualifient Missak Manouchian de « terroriste venu d’URSS pour déstabiliser la France », de « balance qui a donné tous ses collègues ». « Manouchian, grosse merde, on ne veut pas de ça à Marseille », hurle un des protagonistes, avant qu’un drap blanc ne soit déposé sur le buste du résistant communiste, commandant du groupe FTP-Moi et exécuté, avec vingt-deux de ses camarades, au Mont Valérien, en février 1944.

Source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/12/31/profanation-de-la-stele-manouchian-deux-sympathisants-d-extreme-droite-devant-le-tribunal_4548160_3224.html#xtor=AL-32280515

mnar

mpna2